Huiles essentielles contre le mildiou

Le mildiou est un champignon qui peut ravager vos plants totalement et vous priver de récolte. C’est pour cela qu’il vaut mieux prévenir l’apparition de ce champignon tout au long de la saison.

Pour prévenir le mildiou, il faut

  • espacer les plants de tomate pour que l’air puisse circuler et que l’humidité ne stagne pas
  • arroser au pied des plantes et non par aspersion du feuillage
  • éviter les plantes de la même famille à proximité
  • privilégier des variétés résistantes
  • pulvérisez préventivement du purin d’ortie ou de consoude ou de prêle ou à base d’huiles essentielles

C’est bien beau de vouloir prévenir, mais ce n’est pas miraculeux. Un été pourri, des moments d’absence, et voila que le mildiou s’installe tranquillement chez vous! Pas de panique, c’est aussi mon cas… et autant sauver un maximum de la récolte

Le mildiou de la tomate

Mildiou sur mes tomates

Traitement du mildiou

Tout d’abord, il faut enlever les parties atteintes par le mildiou : feuilles flétries, fruits qui commencent à pourrir, bouts des tiges. Par contre, certaines parties sont simplement impossible à enlever, exemple sur la photo ci-dessus : je ne vais pas couper mon plant de tomate et sacrifier les fruits supérieurs !

Du coup, je me suis mis à tester des traitements à base d’huiles essentielles. En effet, certaines huiles essentielles ont un pouvoir fongicide (le mildiou est un champignon, ne l’oublions pas). Ces huiles sont bien évidement bio, et c’est mieux pour l’environnement que de pulvériser du cuivre (contenu dans la bouillie bordelaise, même si celui-ci est « toléré » en culture bio, je suis contre).

Et je dois dire que ça a l’air de fonctionner. La maladie a bien ralenti, la propagation n’a plus lieu (alors qu’il fait encore chaud et bien humide en Belgique) et je pense que je pourrais récolter 90% de ma récolte.

Pour pulvériser des huiles essentielles, il faut réussir à dissoudre les huiles dans l’eau. Pour cela, on dilue quelques gouttes (~10) d’huiles essentielles de Romarin à Cinéole dans de l’huile de colza, et on mélange avec un peu d’eau et quelques gouttes de savon noir. On dilue ensuite le mélange obtenu dans un litre d’eau. On place la potion dans un pulvérisateur, et c’est parti !

En plus, ca sent bon le Romarin ! Je peux traiter mes tomates avec mes enfants et mes poules qui courent à côté de moi. Le bonheur.

Laisser un commentaire