Le NAS ultime

Je suis en train de revoir complètement l’organisation de mon réseau domestique, et pour simplifier les choses, j’ai décider de dédier une machine au stockage de fichier dans ma maison…
Je vais récupérer 4 disques durs de 500go que je vais mettre en raid5, un vieux boitier, une alimentation de bonne qualité de 400W (j’ai acheté une corsair modulable, le top du top niveau alimentation !) … et …. une carte mère à base d’ATOM 230 !

Ces cartes mères mini ITX sont de véritables petits bijoux. A peine 17cm x 17cm, elles sont bien puissantes, et permettent de faire sans problème un server chez soi qui ne consomme pas grand chose (47W en pleine charge !) et ultra silencieuse (certaines cartes mères sont complètement fanless).

J’ai été obligé de me rabattre sur un chipset Nvidia ION, pour avoir accès à 4 ports serial ATA pour brancher mes disques durs. Je m’en serai bien passé, je n’ai pas besoin de pouvoir décoder de la HD sur mon server sur lequel ne sera pas branché d’écran 🙂 J’ai donc opté pour la carte mère Point Of View avec Atom 330 + Nvidia Ion. Elle me permettra de mettre mes quatres disques durs en raid, de partager le tout sur un réseau gigabit, tout en étant compacte, silencieuse, et peu energivore !

Lors d’un prochain billet, je préciserai comment j’ai configurer le système. Je pense me baser sur une distribution Ubuntu + mdadm pour le raid + server ftp + apache + mysql + samba + … Wait and see !

Parasites sur TV numérique

Cela fait plusieurs mois que j’avais constaté une baisse de la qualité du signal de ma TV numérique. J’avais tout essayé pour améliorer le signal : remplacement des connections murales, remplacement du cable, …

De temps en temps, j’avais des pertes de signal pour les chaines : RTBF, La Deux, PlugTV, RTL, … mais la plupart du temps, elles fonctionnaient.

J’ai remarqué, après quelques semaines, que ces chaines ne fonctionnaient pas lorsque mon PC était allumé derrière la TV !! Une analyse plus profonde m’a fait remarqué que c’était le régulateur de vitesse des ventilateurs du boitier Antec P180 qui créait des parasites très importants, qui allaient jusqu’à déteriorer le signal de la TV, 40cm plus loin, le rendant totalement illisible !

En position “LOW”, les régulateurs et les ventilateurs génèrent d’énormes parasites tandis que, en position “HIGH”, les parasites disparaissent (normal, il n’y a plus aucun régulation), mais le bruit est insupportable pour un média-center !

Solution : Acheter un régulateur plus sérieux pour le pc qui se trouve à proximité du décodeur numérique ! (CoolPanel 2 d’aérocool par exemple)

Panasonic Lumix FZ18

Mon ancien appareil photo Canon Powershot S1 IS ayant rendu l’âme (capteur CCD mort), j’ai décidé d’aller m’acheter un nouvel appareil photo, même si la réparation de mon ancien Canon est pris en charge entièrement (merci Canon !)
Je me suis laisser tenter par le Panasonic Lumix FZ18 qui propose un excellent zoom optique pour un petit boitier (18x, soit 28-504 mm en équivalent 35 mm), un zoom numérique 4x, un capteur de 8 millions de pixels, un mode macro, détection de visage, mode automatique intelligent, stabilisateur d’image, … la liste est longue.

Pour ceux qui veulent lire un test complet, je vous conseille l’excellent article consacré au Panasonic Lumix FZ18 sur DPreview (en anglais).

Pour le moment, les quelques fonctionnalités que j’ai pu tester m’ont donner d’agréables surprises. Le seul problème que j’ai pu rencontré est avec windows XP, au niveau du transfert de la carte mémoire SD HC (4go). Windows XP ne gère pas nativement les fichiers de plus de 4Go et les cartes SDHC non plus ! Obligé de faire une mise à jour et d’acheter un nouveau lecteur de carte mémoire (pas compatible avec les SDHC non plus)… enfin soit, ce n’est pas un problème au niveau de l’appareil, juste des accéssoires.

J’ai vite effectué quelques photos, pour tester le grand angle, le zoom optique, et la combinaison optique / numérique (beaucoup de bruit rajouté). Le zoom optique est limité à 10x en mode 8MPixels. Par contre, si on se limite à 5Mpixels, l’appareil offre un “pseudo” zoom optique jusqu’à 28,7x (il faudrait que je me renseigne sur comment fonctionne ce procésus).

En attendant que je fasse un peu plus joujou avec l’appareil, voici quelques photos prises rapidement.

Réaliser un Média-Center dans son salon

J’ai passé pas mal de temps à chercher une solution simple, bon marché, évolutive, … pour réaliser un média-center dans mon salon.

Mon cahier des charges était le suivant :

  • Le système doit être simple à mettre en route pour tout le monde. L’idéal serait de démarrer tout le système avec un seul “clic”.
  • doit pouvoir lire des fichiers audio (MP3, OGG, WAV, …), vidéo (DIVX, MOV, …), DVD et à l’avenir, supporter la haute définition (avec lecteur BluRay).
  • doit être stable et facilement mis à jour.
  • Ajouter de nouveaux fichiers vidéo/audio doit être facile et rapide
  • Gestion d’une librairie avancée de toutes les vidéos, toutes les chansons stockées dans le système, avec possibilité de filtrage en fonction du titre, genre, …
  • Gestion des soustitres

En gros, je voulais quelque chose de très complet !

Après quelques jours de recherche sur Internet et comparaison de plusieurs système, je me suis rabattu sur l’excellent XBMC. XBMC est à la base un Media Center conçu pour X-Box mais, depuis plusieurs mois, un portage vers Linux, Windows et Mac est en cours de réalisation.

Voulant un système stable, rapide et évolutif, j’ai préférer opter pour l’installation de XBMC sur Ubuntu. Lors de mon installation, la version 7.10 était la plus stable (8.04 était sortie mais pas encore supportée officiellement par XBMC).

Dans un prochain billet, je détaillerai l’installation de XBMC sur Ubuntu, comment rajouter ses fichiers, et d’autres trucs et astuces. Stay tuned !

Astuce contre les pucerons

J’ai découvert, à mon retour de vacances, que mon rosier s’était fait complètement ravager par des pucerons. Il avait perdu quasiment toutes ses feuilles et était bourré de pleins de petites bestioles vertes pas jolies à regarder.

Quelques connaissances m’ont informé qu’il suffisait d’asperger de l’eau avec du savon noir dilué dedans pour les exterminer.

Septique sur le résultat, je me suis décidé à dissoudre une cuillère à soupe de savon noir dans un litre d’eau chaude et d’attendre que la “potion” refroidisse.

Une fois refroidie, j’ai aspergé (très lourdement, sans hésiter) ce qui restait de mon rosier. J’ai renouvellé l’opération toutes les heures environs, 4x au total. Le lendemain, PLUS RIEN ! Quelques jours plus tard, toujours plus de pucerons, et quelques nouvelles pousses de feuilles sont apparues. Les feuilles existantes n’ont par contre pas vraiment apprécier l’eau savonnée puisqu’elles sont devenues toutes jaunes et vont, à priori, tomber bientôt. De toutes facon, si votre arbuste est envahi de pucerons, autant le pulvériser d’eau savonneuse et abimer un peu les feuilles saines plutôt que de tout laisser crever !