Distributeur de graines

Pour que mes petites poules aient un peu plus d’autonomie (lire : pour que je sois un peu plus tranquille), je me suis lancé dans la fabrication d’un petit distributeur de graines.

Le problème avec les poules, c’est qu’elles aiment gratter. Elles grattent tout, tout, tout ! C’est un réflexe qu’elles ont pour trouver des vers, larves, … dans la nature. En mangeant, avec une mangeoire « classique » vendue dans les animaleries, elles mettent les 3/4 des graines à coté. Les graines servent donc de repas aux moineaux, pies et pigeons qui viennent se servir en même temps que les poules ! Et en plus, cela ne fait pas propre dans le poulailler.

Quelques minutes sur internet suffisent pour trouver la solution au problème : il faut créer une mangeoire où les poules sont obligées d’allonger la tête pour venir picorer les graines et où elles ne peuvent pas y mettre les pattes. Il y a de nombreuses vidéos disponibles sur internet qui expliquent la manière de concevoir un tel système, à partir de tuyaux d’évacuation en PVC et un peu de bois. Parfait, tout ce que j’ai en stock dans mon garage !

Je m’en suis donc inspiré, je ne désire pas réinventer la poudre. Autant prendre ce qui existe et qui fonctionne.

En gros, il suffit de prendre un T en PVC et un morceau droit de tuyau. Pour le diamètre, j’avais du 90mm sous la main, ce qui est largement suffisant. Je ne ferai pas plus petit, mais plus grand n’est pas un problème (à moins de mettre du 320mm peut-être …).  Le morceau droit servira de réservoir, et le T de « distributeur ». Il faut ensuite découper un morceau de bois pour obstruer quasiment la moitié de l’ouverture du T pour empêcher les poules d’accéder trop facilement aux graines et réaliser un petit goulot d’étranglement pour limiter le flux de graines vers le bas (et ne pas faire déborder le tuyau par l’ouverture du T). Voici un petit schéma explicatif que j’ai vite réalisé :

Distributeur de graines en PVC

La réalisation est très rapide. Pas besoin de fignoler, c’est pour des poules !

Voici le résultat final. Les poules adorent, elles picorent quand elles ont faim et il n’y a pas de graines partout par terre. J’augmenterai la taille du « réservoir » pour avoir plus d’une semaine d’autonomie lorsque nous partirons en vacances.

Goulot d'étranglement
Goulot d'étranglement
Petit goulot d'étranglement à partir d'une bouteille en plastique
« 1 de 4 »