Parc d’aventures Bol d’Air

Ce weekend, c’était direction les Vosges pour profiter de l’été au parc d’aventures de La Bresse : Bol d’Air. Au programme, le parc d’aventure dans les arbres et la fameuse descente en tyrolienne de 1,3km de long : le fantasticable !

Après un bon 4h30 de route depuis le Brabant Wallon, en évitant les grands départs en vacances, on se retrouve au camping à proximité, le Camping du Haut des Bluches. Première impression : pas beaucoup d’ombre dans le camping … hum … on espère que ça ne sera pas un problème. On essaie quand même de monter la tente (ou plutôt, “déplier” la tente 3secondes) où il y a le plus d’ombre. Une fois correctement installés, on va directement à l’entrée du parc aventure pour réserver les heures de passage au fantasticable / parc aventure et … le saut à l’élastique. 62€ (pack défi aventure) pour se faire plaisir toute la journée, c’est raisonnable ou 45€ pour le pack fantasticable / parc aventure.

Le lendemain, pas de bol, pluie prévue … Pas grave, on décide de quand même tenter le parc aventure, ca glissera un peu dans les arbres, mais c’est pas un problème d’après le personnel sur place. Après un petit briefing et un parcours d’essai pour voir si tout va bien, on est parti : deux parcours verts très faciles, deux bleues tout aussi faciles mais un peu plus hautes, une rouge très longue et encore plus haute. Puis … la Noire et SUPER NOIRE ! Là, c’est autre chose, TOUT bouge, aucun support n’est attaché. Mal de bras assuré, surtout avec mes bras de crevette 😉 De quoi bien se fatiguer et commencer à ressentir quelques sensations avant le fantasticable.

Après le parc aventure, une pause s’impose au snack du parc. Les prix sont très corrects, alors on en a profité.

On s’équipe alors pour le fantasticable : combinaison spéciale, casque et poulie. Chacun prend son matos dans la camionnette qui nous amène à la “station” de départ en haut d’un chemin de terre. Une fois sur place, petit briefing sur la position des bras à adopter, ce qu’il faut faire et ne pas faire … rien de spécial en somme, et c’est parti ! Chacun son tour, on est attaché à sa poulie sur le câble, on doit donner son poids, on reçoit un frein aérodynamique (une petite voile à l’arrière de sa poulie) et on est lâché dans la nature. Par curiosité, j’ai enclenché la montre GPS Garmin Forerunner 405 avant de monter dans la camionnette. Résultat : max 83.3km/h et 150mètres de dénivelé. On est encore loin des 120km/h maxi, mais c’est sans doute à cause des conditions météo.

Pour ceux qui veulent aller plus vite : mentez sur votre poids et annoncez un peu moins ! 😉

Sinon, pour ceux qui veulent plus d’émotions (avec le fantasticable, pas d’émotions à proprement parler, juste une bonne sensation de liberté), je vous conseille de faire le saut à l’élastique. Pour ceux qui n’en ont jamais fait, celui proposé n’est pas très haut pour un premier saut mais donne de bonnes sensations !

Si vous avez déjà fait ce parc d’aventure, n’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Si cet article vous a plu, inscrivez-vous à la newsletter pour être informé de la publication d'autres articles.

Vous pouvez aussi partager cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire